jeudi 9 février 2012

Les autorités congolaises ont lancé le 3 novembre 2011à Okoyo les travaux de construction d'une route de 93 kilomètres qui rejoindra le Gabon voisin pour un montant de 40,7 milliards de Fcfa


Les autorités congolaises ont lancé le 03 novembre 2011 à Okoyo, (nord-ouest) les travaux de construction d'une route de 93 kilomètres qui rejoindra le Gabon voisin pour un montant de 40,7 milliards de Fcfa (62 millions d'euros) a constaté un journaliste de l'AFP. 

"L'ambition affichée est de poursuivre la connexion du pays à la sous-région tout en assurant le désenclavement de tous nos départements, districts, villages et bassins de production" a déclaré le ministre des travaux publics, Emile Ouosso lors de la cérémonie de lancement du projet présidée par le Chef de l'Etat congolais Denis Sassou Nguesso. 

Prévus pour une durée de deux ans, ces travaux financés par un accord cadre de coopération conclu avec la Chine en 2006, seront exécutés par l'entreprise China machinery & equipement import & export (CMEC). 

Dans la cadre de la liaison Gabon-Congo, CMEC avait construit entre 2008 et 2011 une route bitumée longue de 125 kilomètres entre Obouya (nord) et Okoyo (nord-ouest) en passant par Boudji (nord). Ce tronçon de 84,7 millions d'euros a été financé par le même accord liant le Congo et la Chine. 

M. Ouosso a rappelé que la route à bâtir est chargée d'histoire, précisant qu'elle fait partie de "l'axe de communication emprunté en 1876 par l'explorateur (français d'origine italienne) Pierre Savorgnan de Brazza à la recherche du Fleuve Congo", et qui fonda la capitale congolaise le 3 octobre 1880.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres