jeudi 23 février 2012

En 2011, la part de l’Afrique a baissé de 15% dans les importations françaises de pétrole


En 2011, la part de l’Afrique a baissé de 15% dans les importations françaises de pétrole
(Agence Ecofin) - La part de l’Afrique dans les importations françaises de pétrole a chuté de 34,3 % en 2010 à 29,4% en 2011. La plus importante baisse concerne surtout la Libye, mais aussi l’Egypte, l’Angola et le Congo.
Ces baisses n’ont été que partiellement compensées par une hausse des achats français à l’Algérie, au Nigéria, au Ghana et, dans une moindre mesure, à la Guinée équatoriale, à la Tunisie, au Tchad et au Cameroun.
Au niveau global, les importations françaises de pétrole ont sensiblement baissé avec la Russie, passant de 18,8% en 2010 à 15,9% en 2011.
A contrario, les fournisseurs qui ont davantage progressé sont l’Azerbaïdjan, l’Arabie Saoudite, la Norvège et le Kazakhstan.
Les membres de l’OPEP qui représentaient, en 2010, 44,8% des approvisionnements français, ne pèsent plus de 41% en 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres