vendredi 24 février 2012

L'euro au-delà de 1,34 dollar.

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne continuait sur sa lancée face aux grands concurrents que sont le dollar et le yen. Face au billet vert, la barre symbolique des 1,34 dollar a même été franchie en matinée pour la première fois de près de trois mois. Vers 13 heures, l'euro gagnait 1,23% à 1,3419 dollar - il est monté jusqu'à 1,3419 dollar ce midi - et 1,07% à 107,9 yens. 

En revanche, l'euro reste stable face au sterling britannique (- 0,05% à 0,8490) et contre le franc suisse (0% à 1,2050). 

Depuis le début, les performances de l'euro contre ces quatre devises sont les suivantes : +3,5%, +8,4%, +1,8% et -1%. 

L'optimisme était soutenu par les dernières nouvelles provenant de Grèce : 'le Parlement grec a adopté un projet de loi qui définit les modalités permettant de procéder à l'effacement de 107 milliards d'euros de dette détenue par les créanciers privés du pays', rapportent les analystes d'Aurel BGC. 'Le lancement de l'offre d'échange devrait intervenir dès vendredi afin de 'respecter les délais serrés et l'échéance des obligations de mars', a annoncé M. Vénizelos', ajoutent-ils.

Le bureau d'études rapporte également que selon le FMI, la récession se poursuivrait en Grève jusqu'en 2013 avant d'être suivie d'un net rebond. 

Certes, les questions en suspens à propos de la crise souveraine européenne restent nombreuses. 'La mise en place d'un 'pare-feu( crédible est loin d'être fait en Europe. L'idée, désirée par tous les gouvernements européens sauf l'Allemagne, est de cumuler les capacités d'intervention restantes du FESF (environ 250 milliards d'euros après l'aide au Portugal et à l'Irlande - 43,7 milliards d'euros - et le nouveau plan d'aide à la Grèce) et le futur MES (500 milliards d'euros) qui devrait être créée en juillet 2012', indique Aurel BGC. 

Une nouvelle réunion des ministres des Finances de l'Eurogroupe aura lieu le 1er mars, lors de laquelle il sera notamment question de la Grèce. 

Chez CM-CIC, on insiste sur le sommet du G20 qui s'ouvre ce matin et où la question de l'Europe sera également abordée. 'Malgré les négociations autour d'une augmentation des ressources du FMI, aucune avancée majeure n'est attendue. L'Europe a accompli de nombreuses avancées pour mettre un terme à sa crise mais ses partenaires attendent des gestes plus forts pour lutter contre la crise de la dette avant d'apporter leur soutien', estiment les spécialistes.

Quoi qu'il en soit, 'les problèmes liés à la Grèce semblent avoir reflué et les discussions actuelles dans les salles de marché portent plutôt sur le prochain programme à trois ans LTRO de la BCE et la remontée du pétrole', note Chris Weston, trader chez IG Markets.

Pour mémoire, la BCE ouvrira exceptionnellement ses guichets le mercredi 29 février pour une seconde “méga-opération” de refinancement à trois ans, un programme de liquidité destiné à soutenir le système bancaire européen.

En attendant, cet après-midi aux États-Unis, les cambistes prendront connaissance de l'indice 'UMich' de confiance des consommateurs et des ventes de logements neufs pour janvier, qui devraient ressortir en hausse à plus de 310.000 en rythme annualisé.




Actualité publiée le 24/02/12 13:06

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres