jeudi 23 février 2012

Crédit Agricole : perte nette supérieure à 3 MdsE au 4ème trimestre




Crédit Agricole : perte nette supérieure à 3 MdsE au 4ème trimestre - Trading - Finance - Actions sur Trader-Finance.fr



L'exercice 2011 de Crédit Agricole SA ne restera pas dans les annales de la banque. Au 4ème trimestre, l'établissement a certes réalisé un produit net bancaire de 4,66 Milliards d'Euros, en baisse limitée à 4%, le résultat brut d'exploitation chute de -38,6% de 883 ME et sa perte est très lourde : -3,07 MdsE, sous le coup de -1,859 MdsE de coût du risque, une perte de -725 ME des sociétés mises en équivalence et -1,575 MdE de dépréciations de survaleurs. Le consensus Reuters misait sur une perte nette trimestrielle de -2,745 MdsE, un résultat brut d'exploitation de 965 ME et un produit net bancaire de 4,54 MdsE. La banque verte avait prévenu qu'elle déprécierait 2,5 MdsE d'actifs dans ses comptes du dernier trimestre 2011, dont une partie sur ses participations dans la péninsule ibérique. 

Sur l'exercice entier, le PNB s'apprécie de 3,3% à 20,78 MdsE, le RBE de 3,3% également à 7,17 MdsE mais le bénérife net part du groupe est en pertes de -1,47 MdE. 

La banque verte précise avoir réalisé à 120% son programme d'émissions marchés à moyen et long terme 2011, soit 4,4 MdsE de plus que son programme initial. Pour 2012, le programme d'émissions sur les marchés de Crédit Agricole SA porte sur 12 MdsE, dont 37% sont déjà réalisés. L'endettement à court terme net a été réduit, sur le second semestre 2011, de 64 MdsE, pour revenir à 106 MdsE. Les réserves de liquidités ont augmenté de 7 MdsE pour atteindre 110 MdsE, hors dépôts en banques centrales. Conformément à ce qui avait été précédemment annoncé, la banque ne versera pas de dividende au titre de 2011. 

Côté ratios, le "Core Tier 1" s'établissait à 8,6% au 31 décembre 2011, en progression de 20 points de base par rapport au 31 décembre 2010 mais en baisse de 20 points de base par rapport au 30 septembre 2011. Cette évolution "s'explique essentiellement par la première application de la CRD 3 (Bâle 2,5) avec pour impact un accroissement des risques de marché pour 24,8 MdsE" chez Crédit Agricole CIB. "Cette évolution règlementaire pèse pour 60 points sur le ratio Core Tier 1 compensée partiellement par la baisse des emplois pondérés d'activité principalement chez Crédit Agricole CIB et traduisant la mise en place des premièresactions du plan d'adaptation", explique la banque, qui estime son ratio Tier 1 et son ratio de solvabilité global à respectivement à 11,2 % et 13,4 % au 31 décembre 2011, en hausse chacun de 60 points sur un an et en progression respectivement de 20 points et de 40 points par rapport au 30 septembre 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres