jeudi 23 février 2012

Le G20 veut faire baisser de 10 à 5% les coûts de transfert d’argent vers l’Afrique


Le G20 veut faire baisser de 10 à 5% les coûts de transfert d’argent vers l’Afrique
(Agence Ecofin) - En 2010, les fonds transférés vers l’Afrique par sa diaspora étaient de plus de 30 milliards d'euros pour un coût de transfert moyen de 10%.
En marge d'une conférence sur les transferts de fonds des migrants, co-organisée avec la Banque africaine de développement, Henri de Raincourt, ministre français à la Coopération, a souhaité hier une réduction significative des frais de transfert d'argent des diasporas vers leur pays d'origine dans le sens de l’initiative du groupe des vingt premières puissances mondiales (G20) : « Les premiers contributeurs de l'aide au développement sont les migrants et non les Etats » a-t-il déclaré, ajoutant : « Aujourd'hui, un envoi de 100 euros, de compte à compte, aux Comores par exemple, coûte plus de 15 euros » alors que l'envoi de « la même somme au Maroc peut coûter 1,50 euro ».
Le G20 souhaite une réduction des coûts de transferts à 5% du montant envoyé ce qui pourrait entrainer, en 2014, 2 milliards d'euros supplémentaires de revenus pour les familles africaines.
Ces diasporas constituent désormais, pour certaines zones émergentes, les premiers contributeurs de l'aide au développement et dans une vingtaine de pays comme les Philippines ou le Cap-Vert…les transferts représentent plus de 10% du PIB.
Surtout, souligne le vice-président de la Banque africaine de développement, Kamal Elkheshen, « cette source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres