jeudi 9 février 2012

Le gouvernement congolais va investir 17 milliards de Fcfa sur deux ans pour doter le Port autonome de Pointe-Noire (PAPN) d'un siège



BRAZZAVILLE, 23 déc 2011 - Le Congo va investir 17 milliards de Fcfa (plus de 25 millions d'euros) sur deux ans pour doter le Port autonome de Pointe-Noire (PAPN) d'un siège, a-t-on appris vendredi à Pointe-Noire, où le coup d'envoi des travaux de construction de l'immeuble a été donné. "Pour accroître ses capacités et ses performances, le Port de Pointe-Noire, considéré comme l'un des plus importants ports en eau profonde du Golfe de Guinée entend se doter d'un nouveau siège à la hauteur de ses ambitions: un immeuble de 16 niveaux de 64,7 mètres de hauteur", indique une fiche technique du projet. "Les travaux de ce nouveau siège seront financés par le budget de l'Etat congolais à hauteur de 17 milliards de Fcfa", ajoute le document qui précise qu'ils seront réalisés pendant 24 mois par l'entreprise China Geo-Engineering corporation Ltd. Le port de Pointe-Noire, par où transitent de nombreux marchandises a destination (ou en provenance) de Brazzaville mais surtout Kinshasa (RDC), est l'objet, depuis quelques années, d'un Programme d'investissements prioritaires (PIP) d'un montant global de plus de 800 millions d'euros. "Le trafic des marchandises au port commercial qui était inférieur à 1.750.000 tonnes en 2002 a atteint 6.800.000 tonnes en 2011", a relevé le ministre des transports, Isidore Mvouba. Selon le ministre Mvouba, 80% des importations et exportations du Congo passent par Pointe-Noire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres