dimanche 12 février 2012

Congo Brazza : une ONG dénonce un « incompréhensible » écart dans les revenus pétroliers déclarés



Congo Brazza : une ONG dénonce un « incompréhensible » écart dans les revenus pétroliers déclarés
(Agence Ecofin) - La coalition congolaise Publiez ce que vous payez (PWYP Congo), organisation de lutte contre la corruption, dénonce publiquement des écarts incompréhensibles, pour l’année 2010, entre les revenus pétroliers déclarés par le Congo au Fonds monétaire internationale et ceux de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (http://eiti.org), présidée par Clare Short (photo).
L’ONG explique que les recettes pétrolières déclarées au FMI s’élèvent à 1758 milliards de FCFA soit plus de 2,6 milliards d’euros, alors que pour la même année 2010 l’ITIE a déclaré 1 553,5 milliards de FCFA soit plus de 2,3 milliards d’euros de revenus. La coalition congolaise note ainsi un écart très élevé de près de 204 milliards de FCFA soit plus de 310 millions d’euros.
L’organisation réclame ainsi des explications de la part du gouvernement congolais quant à cet écart conséquent. Elle met en évidence un défaut de participation des administrations publiques, contrairement à ce que Clare Short, présidente du Conseil d’administration de l’ITIE, avait promis en mai 2011. Elle s’était engagée à obtenir la participation de toutes les entités étatiques participant à l’exercice de réconciliation des revenus pétroliers. La transparence concernant les revenus pétroliers revêt une importance considérable dans un Etat où le pétrole représente plus de 80% de ses recettes. C’est notamment la mission de l’ITIE de garantir cette transparence.
L’initiative ITIE, existant depuis 2002, est une coalition de gouvernements, d’entreprises, de groupes venant de la société civile, d’investisseurs et d’organisations internationales établissant une norme internationale permettant aux entreprises de publier combien elles paient et aux gouvernements de divulguer leurs revenus. Cette norme vise directement les pays riches en ressources naturelles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres