lundi 23 janvier 2012

Maroc : démarrage de la première usine Renault, flambante neuve



Maroc : démarrage de la première usine Renault, flambante neuve
(Agence Ecofin) - L’ouvrier marocain à 250 euros net par mois succède à l’ouvrier roumain à 450 euros. A quelques cent jours des élections présidentielles françaises, le sujet est délicat…
A une vingtaine de kilomètres de Tanger, Renault, l’icône de l’industrie tricolore, commence à produire le Lodgy, son monospace de 5-7 places à 10 000 euros. Viendra plus tard la chaîne de fabrication de la Logan.
L’usine, toute neuve, aura une capacité finale de 340 000 véhicules par an et vise à exporter en Europe 85% de sa production. L’investissement total aura été de 1,1 milliard d’euros. Durant 5 ans, Renault bénéficiera de l’exonération totale de taxes d’exportation et d’impôts sur les bénéfices. Pour le Maroc, le projet représentera à terme 6000 emplois directs et près de 30000 emplois indirects.
« On se sent comme une équipe de football, qui règle les derniers détails à l’entraînement avant un match important», confie Tunc Basegmez, le directeur turc de l’usine, au journal Le Figaro, en visite sur le site.
En face, l’Europe et les côtes espagnoles à une quinzaine de kilomètres. Les ouvriers français sont inquiets : le Renault Scénic, fabriqué à Douai, coûte près de 25000 euros, presque deux fois et demi le prix du Lodgy des ouvriers marocains.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres