lundi 30 janvier 2012

L’Afrique doit acheter en Afrique



La déclaration est du président du Malawi, le 27 janvier à Lilongwe, la capitale de son pays, juste avant son départ pour le 18e Sommet de l’Union africaine (UA).


Bingu Mutharika a estimé qu’il était temps que l’Afrique se mette à acheter en Afrique, afin de promouvoir le commerce entre les pays du continent et de favoriser l’émergence d’économies plus fortes. Ces propos épousent le thème du 18e Sommet de l’UA, à savoir le développement du commerce interafricain. « Depuis plus de 40 ans, on appelle à l’ouverture des marchés africains, afin que les pays d’Afrique puissent continuer à développer leurs propres marchés. En tant qu’Africains, il est grand temps que nous réalisions que les produits africains sont dignes d’être achetés », a-t-il soutenu.
Le président du Malawi, qui a présidé l’UA en 2010, a rappelé que la population du continent allait atteindre le milliard d’habitants à l’horizon 2015 et que l’Afrique devait donc impérativement se doter d’économies plus efficaces pour pouvoir continuer à nourrir une population en augmentation continue. Bingu Mutharika a souligné qu’un commerce interafricain fort était possible, s’il commençait par se développer entre les pays déjà dotés d’intérêts économiques communs, comme le bloc du Marché commun de l’Afrique orientale et australe.

Xinhua

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres