lundi 23 janvier 2012

Banque La COBAC rappelle à l’ordre les banques d’Afrique centrale



(Agence Ecofin) - Selon la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) les banques commerciales doivent « d’abandonner certaines mauvaises habitudes »,  notamment celles qui concernent les prélèvements fantaisistes pour frais de tenue de compte ou bien la non-conformité de la tarification des transferts d’argent, ou encore les tricheries sur les dates de valeur.
« Nous avons constaté que les frais de tenue de compte étaient souvent appliqués sans fondement légal, tandis que la tarification des transferts n’était toujours pas conforme à la réglementation par quelques banques » a averti Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et président de la COBAC.
Le gendarme du marché financier a également déploré des tarifications de crédits trop élevés, espérant que « banques avaient bien compris » le message.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres