jeudi 8 mars 2012

Air Liquide : les résultats devraient encore progresser cette année

Air Liquide : les résultats devraient encore progresser cette année - Trading - Finance - Actions sur Trader-Finance.fr

Les résultats d'Air Liquide ne recèlent traditionnellement pas de mauvaises surprises, tant leur prévisibilité est élevée. Les chiffres publiés ne dérogent pas vraiment à la règle, même si les analystes pourraient trouver à redire sur le résultat opérationnel courant et sur une hausse du coupon un peu chiche. Les perspectives de démarrage de projets sont en revanche très élevées pour l'exercice en cours, ce qui pourrait atténuer les déceptions.

Le géant des gaz industriels a réalisé un chiffre d'affaires 2011 de 14,457 Milliards d'Euros, en croissance de 7,2% en données publiées et de 6,8% en comparable. Sur le seul périmètre Gaz et Services, la hausse atteint 7,5% en comparable à 12,84 MdsE. Le résultat opérationnel courant, à 2,409 MdsE, est en hausse de 7% et matérialise une marge de 16,7%, stable par rapport à 2010 (en hausse de 0,1 point en comparable). Le bénéfice net part du groupe atteint 1,535 MdE, soit une progression de 9,4%. Les analystes anticipaient 14,45 MdsE revenus et 2,42 MdsE de résultat opérationnel courant, pour 1,53 MdE de bénéfice net ajusté. Les bureaux d'études espéraient une hausse du dividende par rapport aux 2,35 Euros versés en 2010, voeu exaucé avec un coupon de 2,50 Euros, en hausse de 6,4% donc.

Le groupe a enregistré par ailleurs une légère progression de sa capacité d'autofinancement (avant variation du besoin en fonds de roulement) de 2,5% à 2,728 MdsE, dans un contexte de légère contraction des investissements nets (1,676 MdE). La dette nette a progressé de 5,04 à 5,25 MdsE, mais elle ne représente plus que 53% des fonds propres contre 55% un an avant, ceux-ci ayant augmenté. La rentabilité des capitaux employés après impôts est stable à 12,1%, malgré la baisse de l'euro en fin d'année.

"Les décisions d'investissements, qui s'élèvent à 2 milliards d'euros en 2011 dont plus de 60% dans les zones en développement, la signature de nouveaux contrats et l'innovation permanente pour élargir ses métiers, permettent au Groupe de renforcer sa présence sur les marchés en croissance, et d'être confiant dans son développement à moyen-terme dans le cadre du programme ALMA 2015. Dans ce contexte, et sauf dégradation majeure de la conjoncture, Air Liquide continue de viser une croissance de son résultat net en 2012", a souligné le président Benoît Potier.

Le "portefeuille d'opportunités" à 12 mois ressortait à 4,2 MdsE fin décembre, contre 3,9 MdsE un an avant. "Cette progression provient de nouveaux projets situés en majorité dans les économies avancées. Le montant des projets dans les économies en développement reste stable, masquant une rotation permanente des projets et une activité interne de revue de projets dynamique", explique l'entreprise. La plus grande partie de la valeur du portefeuille relève de l'activité Grande Industrie, les projets Industriel Marchand, Santé et Électronique étant fréquemment de montants d'investissement unitaires inférieurs à 5 ME. En 2011, 16 démarrages ont eu lieu, un nombre légèrement inférieur aux prévisions, en raison du retard de quatre projets qui devraient finalement démarrer sur la première partie de 2012. Pour 2012, un nombre record de 29 démarrages d'unités est attendu en raison de décisions d'investissements élevées en 2010 et 2011, ainsi que des reports issus du quatrième trimestre 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres