mardi 30 avril 2013

CFAO : croissance du CA 1er trimestre de + 7,5% et progression de toutes les activités

CFAO : croissance du CA 1er trimestre de + 7,5% et progression de toutes les activités



(Agence Ecofin) - Selon Alain Viry, président du directoire de CFAO, « l’activité du groupe continue de bien progresser au premier trimestre 2013 même si le ralentissement observé fin 2012 se confirme en ce début d’année 2013. La plupart des marchés de l’Afrique subsaharienne restent dynamiques mais les ventes Automotive en Algérie marquent désormais le pas.
L’Alliance avec le groupe TTC se met progressivement en place. Les deux groupes confirment aujourd’hui une stratégie visant à envisager le développement de CFAO au-delà des frontières actuelles, aussi bien géographiques que métiers, et notamment, le développement de nouveaux métiers de distribution en Afrique.
Le groupe CFAO, «distributeur de marques», continue, avec des équipes compétentes et engagées, de consolider son leadership sur des marchés africains à fort potentiel, et de rechercher à terme de nouveaux développements dans les pays émergents.»
208 CFAO Q1 2013 Le chiffre d’affaires de CFAO au premier trimestre 2013 a atteint 897,2 M€, en hausse de +7,5% par rapport au premier trimestre 2012. A périmètre et changes constants (base comparable), il est en progression de +5,6%.
L’impact des changements de périmètre, +21,6 M€, concerne essentiellement les activités des sociétés récemment acquises dans la division Eurapharma : Missionpharma, Assene Laborex et Actidis. L’impact des variations de change (effet de conversion des ventes en euros) est défavorable sur le trimestre et représente -6,3 M€ (Malawi, Kenya, Ghana).

Automotive
Les ventes de la division Automotive ont atteint 528,0 M€ au premier trimestre, en progression de +3,7%. En comparable, la hausse est de +4,4%.
L’activité est en croissance de +8,7% en Afrique subsaharienne francophone, particulièrement dynamique en Afrique centrale et au Sénégal où une reprise des ventes est observée. En Afrique subsaharienne anglophone et lusophone, la progression atteint +5,5%, et +9,9% en comparable, malgré la stabilité des ventes au Nigéria, impactées par le retrait des ventes Nissan. Après plusieurs trimestres en très forte hausse, l’activité marque le pas en Algérie. Les ventes de la division au Maghreb progressent de seulement +1,4% au cours du trimestre. Dans les collectivités territoriales d’Outre-mer, la croissance du chiffre d’affaires atteint +2,9%, tirée par la bonne performance de la Nouvelle-Calédonie. Les ventes directes en Afrique à partir de la France, plus variables d’un trimestre à l’autre, sont en retrait de -38,1% au cours de ce premier trimestre.
208 CFAO Q1 2013 2 
Eurapharma
Les ventes de la division Eurapharma sont en croissance de +14,4% au premier trimestre, et +5,5% en comparable. L’activité reste bien orientée en Afrique subsaharienne francophone, avec une hausse de +6,9%. Les ventes de la division au Congo, au Gabon et dans les pays du Sahel affichent une forte progression, alors que les ventes au Sénégal et au Cameroun stagnent. En Afrique subsaharienne anglophone et lusophone, où Eurapharma exerce son métier d’agent distributeur, la progression du chiffre d’affaires atteint +38,1% avec l’entrée dans le périmètre de consolidation de la société Assene Laborex au Nigéria (impact sur le trimestre : +6,5 M€). Les ventes dans les collectivités territoriales d’Outre-mer sont en croissance de +5,2%. En Algérie, où Eurapharma est présente à la fois avec une activité de production de médicaments et de pré-wholesale, les ventes progressent de +27,5% grâce à la bonne performance des deux activités. Enfin, le chiffre d’affaires de la société Missionpharma acquise en 2012 atteint 11,9 M€ sur le premier trimestre 2013.
208 CFAO Q1 2013 3 
Industries, Equipement et Services
La division Industries, Equipement et Services affiche une croissance de ses ventes de +11,4%. Les activités Industries (Boissons au Congo et produits plastiques) progressent de +4,9% avec, pour les Brasseries du Congo un premier trimestre au même niveau que l’an dernier. Les activités Location (+14,8%) et de distribution d’engins (+57,0%) poursuivent leur montée en puissance. L’activité d’ascenseurs réalise un bon trimestre avec un chiffre d’affaires de 10,6 M€ (+42,0%). Enfin, le chiffre d’affaires de l’activité Technologies (14,7 M€) est en retrait de -4,8% notamment pénalisé par une activité très faible au Mali.
208 CFAO Q1 2013 4 
Evolution du chiffre d’affaires du groupe par zone géographique
La croissance de l’activité est portée depuis le début de l’année par le dynamisme de l’Afrique subsaharienne francophone et anglophone. Contrairement à l’an dernier, le Maghreb n’affiche qu’une croissance modérée, proche sur ce trimestre de celle des collectivités territoriales d’outre-mer. Enfin les ventes directes à partir de la France sont en retrait sensible.
208 CFAO Q1 2013 5 
Situation financière
La situation financière de CFAO reste très solide. L’endettement financier net du groupe à fin mars atteint 517 millions d’euros, en hausse par rapport à fin décembre 2012, en raison d’une évolution moins favorable qu’attendue du besoin en fonds de roulement.

Evénements marquants
Lors de sa réunion du 26 décembre 2012, le Conseil de surveillance de CFAO a décidé de nommer Ichiro Kashitani membre du Directoire de la société, présidé par Alain Viry, pour un mandat de 3 ans. Ichiro Kashitani a ensuite été nommé Vice-Président du Directoire.
Par ailleurs, CFAO a annoncé le 2 avril dernier la cooptation par son Conseil de surveillance de Kiyoshi Yamakawa en tant que membre du Conseil de surveillance de la société.
Le 26 février dernier, TTC a annoncé qu’à la suite de l’offre clôturée le 17 décembre 2012, il n’avait pas l’intention de demander la mise en oeuvre d’une procédure de retrait obligatoire sur les actions CFAO non présentées à l’offre par les actionnaires minoritaires.
Le Document de référence 2012 de CFAO (valant Rapport financier annuel) a été déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) le 15 avril 2013.

Perspectives
Les perspectives de croissance du continent africain présentées par le FMI restent favorables en 2013, et la demande de véhicules, de médicaments et de biens de consommation devrait rester soutenue sur la plupart des marchés africains sur lesquels le Groupe est présent. Néanmoins, le ralentissement de l’activité observé fin 2012 et indirectement lié à la situation économique en Europe, pourrait se poursuivre ou même s’accentuer au cours de l’année 2013.
Par ailleurs, les événements récents intervenus dans la région du Sahel créent un nouvel environnement qui pourrait avoir des conséquences négatives sur le niveau de l’activité dans la zone.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres