lundi 12 novembre 2012

Le budget participatif bientôt expérimenté à Kinshasa et au Katanga


Concrètement, il s’agit d’un processus visant progressivement à une meilleure participation des populations rurales et urbaines à la gestion des budgets locaux. Globalement, l’objectif visé est d’arriver à mieux les impliquer à la chose publique pour combler le déficit de gouvernance en RDC. En effet, au Sud- Kivu, elles ont été carrément associées à l’élaboration et aux votes des différents budgets locaux confectionnés dans le cadre de l’exercice 2012. Parmi les parties prenantes à la gestion des lois financières provinciales, il y a entre autres le gouvernement provincial, les entités territoriales décentralisées, la société civile, le secteur public et privé. Tirant les leçons des succès antérieurs enregistrés lors du déclenchement de ce projet au Sud-Kivu, il est question à présent d’étendre l’expérience sur d’autres provinces importantes du pays dans le but de répondre aussi aux préoccupations sociales similaires. En outre, le choix est porté sur la ville-province de Kinshasa et le Katanga, deux des trois premières provinces génératrices des recettes de l’État.

Mais comment les choses se passent sur le terrain?

Dans la commune ciblée, l’exécutif communal présente son budget aux parties prenantes, plus particulièrement la part réservée à l’investissement local. Des concertations permettent alors à la population de se choisir des projets prioritaires et ensuite, elle est en mesure d’assurer le contrôle de son exécution ainsi que de tous les autres projets prioritaires adoptés de manière inclusive.
Au Sud-Kivu, il y a eu plusieurs effets récoltés sur le terrain dont la promotion du civisme fiscal et de la transparence. Ce genre de projet participe aussi à renforcer le dialogue entre la population, les acteurs locaux publics et privés ainsi que les autorités locales. Ce projet renforce l’esprit de confiance mutuelle et la paix sociale dans cette partie meurtrie du pays. Parmi les communes ciblées, il y a Kadutu, Ibanda et Bagira ainsi quelques chefferies dont Ngweshe, Wamuzimu, Kabare, Luhwinja et Bafuliro ; toutes dans la province du Sud-Kivu.

Les depêches de Brazzaville

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Membres