vendredi 9 novembre 2012

143,5 milliards FCFA de bénéfice net pour la CNSS

Les travaux se sont déroulés le 7 novembre à Brazzaville, sous la direction de Christian Barros, président du conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Cinq grands dossiers étaient à l’ordre du jour de la séance, les deux premiers étant sur l’examen et l’adoption du procès verbal de la session du conseil d’administration du 28 décembre 2011 qui a été adopté avec amendements ; le deuxième sur l’exécution des délibérations et des recommandations de la session du conseil d’administration du 28 décembre 2012. Le conseil a noté avec satisfaction et pris acte de l’exécution par la direction générale des délibérations et recommandations issues de sa session du 28 décembre 2012.

Par ailleurs, les états financiers de la CNSS ont été examinés et adoptés. Ils sont arrêtés au 31 décembre avec un total au bilan de 171,1 milliards FCFA et un résultat net positif de 143,5 milliards FCFA, conséquence de la reprise des provisions constituées au titre de l’année 2010. Les administrateurs ont également examiné le rapport de gestion de l’exercice 2011, dégageant un solde net de trésorerie positif de 2,6 milliards. Au cours de cet exercice, la CNSS a rempli ses engagements en ayant, d’une part, payé l’ensemble des prestations sociales exigibles, couvert le financement de son fonctionnement et des investissements nécessaires.

Les administrateurs ont noté l’amélioration des encaissements des cotisations sociales et pris acte de l’exécution par la direction générale des actions inscrites dans son programme annuel : poursuite de la réforme du système informatique, mise à jour de l’information financière, implantation des nouvelles directions départementales, aménagement des conditions de travail du personnel et poursuite de la réhabilitation des immeubles de rapport.

Concernant les résultats d’exploitation au titre de cet exercice, les administrateurs ont constaté, entre autres, que les branches des prestations familiales et des risques professionnels ont affiché des résultats positifs de 16,7 milliards FCFA et de 3 milliards FCFA. Cependant la branche Pension vieillesse et invalidité-décès a réalisé un résultat négatif. Il y a donc besoin de financement pour la couverture des charges de cette branche à partir des ressources propres de l’ordre de 15,9 milliards FCFA. Le résultat administratif a présenté quant à lui un déficit de couverture des charges de l’ordre de 7,8 milliards FCFA. Le dégel des avoirs de la caisse au titre du dernier trimestre n’a pas été versé dans les délais requis. Les administrateurs ont également examiné l’exécution budgétaire au 30 septembre 2012, arrêtée en ressources et en emplois à 55,2 milliards FCFA : il a été exécuté au 30 septembre à hauteur de 83,33% en ressources et en emplois, soit 46 milliards FCFA.

L’exécution budgétaire au premier semestre 2012 se caractérise par un bon niveau de recouvrement des cotisations, soit 94,30% des prévisions annuelles. Le conseil constate avec regret que durant dix mois consécutifs le dégel des avoirs de la caisse au Trésor public n’a connu aucune réalisation de la part du ministère des Finances. Cette situation entamant déjà dangereusement la trésorerie de l’organisme, il a décidé d’engager des démarches auprès des autorités concernées afin d’obtenir la régularisation du versement du dégel.


Le depêches de Brazzaville

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Membres