vendredi 26 octobre 2012

Des hommes d’affaires hollandais à Pointe-Noire

Vingt entreprises néerlandaises participent à cette mission avec pour but de se renseigner sur les possibilités
d’investissement et de faire connaissance avec des partenaires congolais, à travers des échanges avec leurs homologues congolais.

Selon l’ambassadeur Cor van Honk, cette mission va sans aucun doute générer des possibilités de coopération future dans beaucoup de domaines, à savoir l’agriculture, l’ingénierie hydraulique, la construction, l’agro-alimentaire et la logistique.
« Je suis certain que cette mission se révélera pour identifier les domaines possibles de coopération future mais aussi après cette mission, le gouvernement néerlandais, notamment par l’entremise de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas à Kinshasa, restera engagé dans l’identification des domaines d’intérêt commun et de coopération économique », a-t-il indiqué.

Ben Zwinkels a, pour sa part, précisé que cette mission pouvait être considérée comme un bon exemple de partenariat publicprivé, ainsi que de diplomatie économique.
« Je tiens à mentionner le très haut niveau d’engagement que nous avons reçu des autorités congolaises et des partenaires du secteur privé. Cette mission n’est pas une destination finale, mais une étape suivante pour améliorer les relations économiques entre nos deux pays », a déclaré le chef de mission.
À son tour, Sylvestre Didier Mavouenzela, président de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers de Pointe-Noire, a loué l’initiative prise par les hommes d’affaires hollandais en rencontrant les autorités congolaises.
«Pointe-Noire offre une gamme variée d’opportunités susceptibles d’accélérer les échanges commerciaux entre nos deux pays. C’est pourquoi, je formule le voeu que nos rencontres débouchent sur des accords gagnant-gagnant d’où sortiront les opportunités d’affaires qui, à terme, pourront nous conduire vers la mise en place de partenariats entre nos entreprises respectives », a-t-il assuré.

Cette mission d’affaires a été organisée grâce à la collaboration avec le Netherlands African Business Council (NABC) et diverses organisations et institutions locales. La NABC est une fondation du secteur privé, établie en 1946 par des sociétés néerlandaises à la recherche d’opportunités d’affaires en Afrique.

Source: les depêches de brazzaville

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres