jeudi 27 novembre 2014

La croissance du Congo revue à la baisse à 9,1%

Par Nancy France Loutoumba
Comparativement à 2013, le Comité monétaire de la Banque des États d'Afrique centrale (Béac), réuni hier à Brazzaville, a estimé à 9,1% la croissance économique du Congo en 2014, contre plus de 12% initialement annoncés.
« Les économistes avaient une prévision initiale d'un peu plus de 12%, ils ont révisé à 9,1% pour 2014 et 4,8 pour 2013 », a déclaré le ministre des Finances, Gilbert Ondongo, au terme du comité monétaire. Du point de vue de l'économie réelle, le Congo va connaître une augmentation de la croissance car la production pétrolière sera en hausse. Les revenus générés par cette production seront en baisse du fait du prix du baril.
L'économie congolaise n'est pas totalement diversifiée, mais elle est en cours de diversification, ont noté les participants à la réunion. Cela relève du bon sens, a dit le ministre qui a reconnu que « si les recettes baissent, il faut nécessairement ajuster les dépenses. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Membres