vendredi 22 octobre 2010

Pourquoi les banques cherchent à placer des produits non bancaires ?

Ebranlées par la crise financière de 2009, les banques cherchent plus que jamais à s'assurer des revenus réguliers et sûrs. Equiper les particuliers de produits et services bancaires ne suffit plus. Pour séduire de nouveaux clients ou retenir le plus longtemps possible les anciens, les établissements bancaires se sont d'abord mis à vendre des produits d'assurance. Ce fut leur leitmotiv dans les années 90 et 2000. Puis certains d'entre eux ont choisi de vendre des appartements comme par exemple les Caisses d'épargne via les réseaux Century 21 et Guy Hoquet.
Ces offres s'avèrent tout aussi intéressantes qu'auprès des acteurs historiques des secteurs auxquels les banques s'attaquent
Désormais les nouveaux services qui vous sont proposés tendent de plus en plus à s'écarter des produits financiers ou patrimoniaux en tant que tels. Ce qui n'était qu'une réflexion au milieu des années 2 000 est devenu un axe de développement stratégique. Aujourd'hui, de nombreux services dits "pratiques", utiles à la vie courante, voient le jour. Les plus visibles en agence sont ceux labellisés "services à la personne" mais il y en a bien d'autres. Et ils varient d'un réseau à un autre.
De plus en plus, ces offres s'avèrent tout aussi intéressantes que celles des acteurs historiques des secteurs auxquels les banques s'attaquent. L'agence bancaire devient de plus en plus un magasin multiservices... Derrière, les banques cherchent à calquer le modèle des guichets de La Poste : faire venir le client le plus souvent possible en agence. D'autant qu'elles en ont beaucoup ouverte en centre-ville ces dix dernières années. Mais elles partent de loin : un client voit son conseiller bancaire en moyenne une fois par an...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow by Email

Archives du blog

Membres